Techniques capillaire #5: Comment je prépare mon assouplissement (texlax)

vendredi, juillet 01, 2016


Coucou les filles, cet article fait suite à celui sur le défrisage. Ici je vais expliquer avec plus de détails comment je m'occupe de mes cheveux avant et après l'assouplissement (ou texlax).

Cela fait environ 10 ans que j'utilise régulièrement du défrisant sur mes cheveux et j'ai vécu toutes sortes d'expériences plus ou moins malheureuses. Avant le début de mon aventure capillaire, à chaque défrisage j'avais des brûlures et des croûtes et cela peut importe le défrisant que j'utilisais (normal, doux, pour enfants avec ou sans soude...). J'ai fini par comprendre que ce n'était pas les produits qui étaient en cause plutôt mais mon cuir chevelu qui était fragile et irrité et la manière de faire le défrisage.


La clé pour un défrisage réussi, c'est un cuir chevelu sain!

Et j'ai compris cela quand j'ai commencé mon aventure capillaire. Le cuir chevelu est une partie qu'on néglige souvent alors que c'est une zone très importante. En effet, le cuir chevelu n'est plus ni moins que de la peau et donc est doit être en bon état si l'on veut y appliquer un produit chimique qui plus est abrasif. Cela sous entends que la semaine qui précède le défrisage, on dois faire très attention.

Je veille donc à:

1* Retirer toute coiffure protectrice une semaine minimum avant le défrisage et faire un soin protéiné afin d'apporter une dose de protéine à mes cheveux (protéine qui sera détruite par le produit défrisant, donc s'il y en a en plus c'est tant mieux pour les cheveux)

2* Eviter de gratter mon cuir chevelu avec les ongles (au grand jamais) sous peine d'occasionner des coupures et fragiliser ainsi la peau, au pire j'utilise la pulpe des doigts pour  gratter (et avec douceur). D'où l'importance du premier point avoir les cheveux et le cuir chevelu relativement propre pour éviter les démangeaisons. En fait le cuir chevelu ne doit pas être trop propre ni trop sale!

3* Appliquer 3 à 4 fois dans la semaine de la vaseline sur mon cuir chevelu. Pourquoi? Pour tout simplement permettre à la vaseline de bien s'étaler grâce à la chaleur corporelle et créer ainsi une couche protectrice additionnelle (en plus du sébum que nous produisons naturellement et qui protège le cuir chevelu). Cette couche de gras va également ralentir l'action du produit défrisant pour obtenir mon texlax

Gelée de pétrole originale Vaseline®

Pour information le mot texlax vient de la contraction de texture et de relax (défrisé en français), encore appelé assouplissement. C'est une technique qui consiste à réduire l'effet du produit défrisant afin de garder un peu de la texture ondulée (frisure) du cheveu. Pour ce faire on peut soit:
- utiliser un produit de force moindre que celle recommandée,
- "couper" le produit défrisant en y rajoutant de l'huile ou un conditionner,
- enduire son cuir chevelu de vaseline (une bonne grosse couche),
- réduire le temps de pose du défrisant sur les cheveux
- ou tout simplement ne pas lisser les cheveux avec un peigne, on se contente juste d'appliquer le produit et de rincer après...

Pour ma part je combine plusieurs astuces afin d'obtenir une texture qui me convient. Je ne suis pas une adepte de l'utra lisse et j'ai choisi de me "texlaxer" afin d'avoir des cheveux à la fois plus malléables mais ayant de la texture et donc du volume. Mes cheveux frisent et shrinkent (rétrécissent) quand ils sont mouillés, la preuve qu'ils ont encore quelques ponts keratine qui ont survécu lol! 

L'un des inconvenients du texlax est d'avoir plusieurs textures, aussi pour réduire au maximum ce risque, je veille à utiliser le même kit défrisant (depuis bientôt 4 ans) ainsi que le même coiffeur (et donc qui applique la même technique à chaque assouplissement).

4* Pendant le défrisage, je veille à ce que le coiffeur applique le produit défrisant uniquement sur les repousses et qu'il respecte le temps de pose (que je raccourci délibérément pour avoir mon texlax). Par ailleurs, je veille à l'application du régulateur cuticulaire contenu dans le kit Activilong après le rinçage du produit défrisant et avant le shampoing neutralisant afin de refermer les écailles du cheveu qui ont été ouvertes.


5* Après le défrisage, les cheveux sont plats et sans vie (période que je n'aime pas), pour pallier à cela, j'utilise régulièrement les poudres indiennes (neem, kapoor kachli, bhringaraj, henné...) afin de leur redonner du volume. Je veille également à leur apporter au moins une fois par mois une dose de protéines, car le cheveu modifié chimiquement, et donc ayant perdu la protéine qui le caractérise, doit en recevoir régulièrement (par des produits en contenant).



crédit photo aromazone

Voilà les filles, j'espère que ces quelques conseils vont vous aider à réussir vos prochains défrisages!


Vous aimerez aussi

3 commentaires

  1. Joli programme ! faut que je me remette au poudres indiennes, ça doit faire 2 mois que je n'en ai pas utilisés.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Sapitou,
    Merci pour l'article sur le defrisage je le prends en cours.
    Moi non plus je n'aime pas la période juste après le defrisage où les cheveux sont plats. Je suis curieuse de savoir comment tu appliques tes poudres Neem, Henné, ...
    Merci d'avance ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, de rien ma belle, généralement j'utilise les poudres directement dans mon masque

      Supprimer

Subscribe