Wax, pagne and compagnie

mardi, août 21, 2012


Comme le dit le titre, today, nous allons parler de pagne (pagne africain ou wax comme disent les occidentaux). Alors, le pagne, chez les africains c'est comment dire, c'est un tissu que vous trouvez partout, porté simplement noué autour de la taille, ou coupé pour des modèles plus ou moins sophistiqués (on a l'avantage ici d'avoir des "tailleurs" qui nous font du sur-mesure à des prix très raisonnables et parfois moins cher que le prêt-à-porter). Il est de toutes les cérémonies et possède une grande valeur. Les mamans ici en font même des collections, qu'elles conservent dans des malles et transmettent à leurs filles. Il y en a de plusieurs qualité et marque.


Il faut savoir que le pagne est à la base une étoffe de coton sur laquelle est utilisé une technique d'impression à la cire (d'où le wax qui veut dire cire en anglais), inventée en Indonésie sur l'île de Java et perfectionnée par les hollandais qui permet d'obtenir des tissus avec des motifs colorés. C'est cette technique qui la différencie des tissus typiquement africain comme le batik, le bogolan, l'indigo ou encore les pagnes tissés (qui sont tissé avec des fils de coton, comme le kita/kenté).



Sur le marché de la fabrication du wax il existe plusieurs fabricants qui sont Julius Holland, Daviva, ou Fantex. Mais le leader et aussi le plus ancien est le groupe Vlisco Netherlend BV détenteur des marques Vlisco, Uniwax, GTP et Woodin, qui a également contribué a vulgariser ce tissu auprès des africains.

l'oeil de ma rivale

En Afrique et en Côte d'Ivoire en particulier le groupe Vlisco a su se tailler une place de choix dans le cœur de toutes les femmes qui ont associé des noms et des histoires aux motifs des pagnes qu'ils ont crée. Ici il existe une classification de valeur des pagnes. Au sommet de la pyramide on a le wax hollandais (le plus cher), le wax Côte d'Ivoire, Uniwax et les pagnes Woodin

Les différentes marques du groupe propose différents types de pagnes selon le type d'impression utilisé.

Les différents types de pagne

- le wax block: un pagne dont les motifs sont imprimés à l'endroit se reflètent à l'envers du tissu, la technique d'impression permet d'ajouter une ou plusieurs couleurs après avoir appliqué la teinture de base du tissu ce qui permet d'obtenir des pagnes avec des motifs colorés si caractéristique
- le super wax: c'est la technique du wax block utilisée sur une étoffe de coton plus dense, les couleurs ont la particularité d'être plus brillante que les wax block
- le wax print : c'est un pagne monochrome qui ne subit aucun autre ajout de couleur après l'application de sa teinture de base
- le java: un pagne dont les motifs sont imprimés sur un seul coté du tissu, sans la technique de la cire ce qui permet d'obtenir des motifs plus fins et plus détaillés que le wax block
- le

le wax "hitaget"  quand a lui est une contrefaçon chinoise, c'est le wax le plus accessible du marché. Les prix défient toute concurrence et oscillent entre 7 000 et 8 000 f le complet, malheureusement, la qualité reste à désirer.

Il existe plusieurs "format" de vente des pagnes dont l'unité de mesure est le yard.

- 1 yard = 0.9144 m
- 2 yards = 1 "pagne"
- 3 yards = 1 "pagne" et demin
- 4 yards = 2 pagnes
- 6 yards = 5.4 * 1.2 m = 3 "pagnes" encore appelé un complet de pagne ou 1/2 pièce
- 12 yards = 1 pièce de pagne


Mon histoire avec le pagne a commencé par hasard, plus jeune (13-14 ans) j'ai demandé à ma mère de me faire confectionner mon premier ensemble en pagne pour faire comme les autres. Mais, au fil du temps, j'ai commencé à apprécier, porter une matière légère (coton) et colorée. Je me suis également rendu compte qu'il était possible de faire tout avec le pagne des vêtements, de la déco... comme l'illustre actuellement la tendance.

Ces dernières années, je m'en donne à cœur joie avec mon couturier, il me fait des modèles vraiment modernes et faciles à porter. Je me sens vraiment à l'aise, africaine, avec le pagne. Avant que la tendance ne soit lancée, j'en portais déjà et je continuerais encore bien après (faut dire qu'ici c'est pas une tendance, mais cela représente notre identité vestimentaire!). Je me vante de posséder une petite collection personnelle.

J'espère que cet article vous a été utile! A bientôt!








Vous aimerez aussi

4 commentaires

Subscribe